Le Monaco Yacht Show fait partie de la division Informa Markets d'Informa PLC.

This site is operated by a business or businesses owned by Informa PLC and all copyright resides with them. Informa PLC's registered office is 5 Howick Place, London SW1P 1WG. Registered in England and Wales. Number 8860726.


Un Yacht pour tous les Goûts

Posté le 21/ 07/ 2021

En collaboration avec Superyacht Life | Auteur : Dominique Afacan


Le monde de la grande plaisance est rempli de choix merveilleux : vers quel continent voguerez-vous ? Quelle palette de couleurs parera vos espaces intérieurs ? Embarquerez-vous un jet-ski, un sous-marin, un hélicoptère… voire les trois ? Mais avant de pouvoir vous attaquer à ces questions, un choix bien plus fondamental se pose : opterez-vous pour un yacht à moteur, ou bien un voilier ?





Aux yeux des médias et des personnes extérieures au domaine, le mot superyacht a tendance à évoquer l’image d’un yacht à moteur, blanc et tout à fait rutilant. Il existe toutefois un marché florissant dédié aux superyachts à voile et qui, pour une raison ou une autre, ne jouit pas de la même renommée. Les deux options sont aussi tentantes l'une que l'autre… Tant et si bien que les propriétaires les plus enthousiastes s’essaient même aux deux.

Jan Verkerk, par exemple, possède actuellement trois voiliers et un yacht à moteur. Passionné de voile depuis longtemps, Verkerk a grandi en Hollande, où il a fait ses armes à bord d'un bateau en bois offert par son père. On comprendra que l'idée de passer à un grand voilier l'ait enthousiasmé : en effet Jan Verkerk vient d'acquérir Thandeka, un voilier dit de « course-croisière ».

« La voile est ma passion, » explique-t-il. « On se sent plus proche de l'eau, il y a un vrai sentiment d'aventure et c'est la forme de yachting la plus authentique. C'est aussi très économique en carburant. » Thandeka est actuellement disponible en charter dans la Mer de Cortez, où ses hôtes pourront explorer la côte Pacifique du Mexique dans le plus grand confort, et ce entre les mains expertes d'un équipage expérimenté.

« Jusqu'à présent, nos clients en charter apprécient tous le côté voile, » déclare M. Verkerk. « Nous passons parfois la journée à naviguer activement sur l'eau, mais chaque soir nous jetons l’ancre dans les eaux paisibles d’une baie. » C’est également l’occasion de profiter en famille : « Nous apprenons à nos invités à naviguer et à s’orienter, et certains d'entre eux aiment que leurs enfants participent. Ils deviennent partie intégrante de l'équipage, et ils adorent. »

Étant également propriétaire d'un yacht à moteur, il va de soi que M. Verkerk ait une opinion équilibrée sur le débat entre moteur et voile. Son yacht à moteur bien-aimé, Sherakhan, a vogué à travers le monde entier, des Bermudes aux Îles Fidji, du Mexique à l'Alaska… Ses invités peuvent profiter de la vue depuis le jacuzzi installé sur le pont, ou opter pour un moment de pure détente avec un massage au Spa privé du yacht. 
​​​​​​​


    Au-delà du grand confort à bord, l'un des principaux attraits d'un bateau à moteur est, selon Jan Verkerk, la possibilité d'exercer un peu plus de contrôle sur ses déplacements. « Les bateaux à moteur naviguent en ligne droite, ce qui vous permet de déterminer votre heure d'arrivée, » explique-t-il. « Sur un voilier, vous n'avez aucune idée de l'heure à laquelle vous arriverez à destination. » 

    Mais pour certains, c'est précisément ce rythme plus lent qui les séduit. Richard Hadida, propriétaire du voilier Lush, figure parmi eux. « Profiter du voyage semble être un cliché, mais pour moi, il s’avère vrai, » dit-il. « Je ne suis pas pressé. Lors de ma dernière traversée Corse-Monaco, j'ai pu voir quatre baleines - pourquoi voudrais-je donc me dépêcher ? » 

    Les passagers moins rassurés par la mer préfèreront un voyage plus stable… une exigence à laquelle les yachts à moteur répondent à merveille. « Pour commencer, ils ont des stabilisateurs », explique M. Verkerk. « Avec la voile, ce n'est pas le cas, donc quand la mer est agitée, le bateau bouge. J'adore ça, mais ce n'est pas pour tout le monde ». Anthony Lim, propriétaire du catamaran Annette 2, est du même avis. « Personnellement, j'aime la course et la voile, mais d’autres auront plutôt tendance à paniquer. J'ai beaucoup d'amis et d'associés qui ne pratiquent pas la voile et je ne voudrais pas les y exposer. Ils préfèrent quand leurs verres à champagne ne se reversent pas ! »

    ​​​​​​​


    Dans le monde du luxe, le mythe selon lequel les yachts à moteur offriraient plus de confort que les yachts à voile semble désormais dépassé. Il ne suffit que d’un coup d’œil sur les voiliers exposés dans les salons nautiques les plus réputés du secteur, comme le Monaco Yacht Show, pour s’apercevoir qu'ils sont dotés de nombreux équipements que l'on associait traditionnellement aux yachts à moteur. Salles de sport, cinémas et chambres somptueuses font désormais partie intégrante de ces majestueuses embarcations… soit une expérience de la navigation aussi éloignée de la vie en haute mer que possible.  

    Quel que soit le type de yacht que vous choisissez, tous deux partagent une similitude essentielle, à savoir le style de vie inégalé auquel ils donnent accès. Sur l'eau, que l’on soit propulsé par un moteur ou une voile, la vie du grand-plaisancier présente un attrait sans limite.