Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Monaco Yacht Show 2015 : un vent de renouveau

A 18h30 le samedi 26 septembre 2015, les sirènes des 121 superyachts amarrés quatre jours au port Hercule baissaient le rideau sur une nouvelle édition réussie du Monaco Yacht Show.

L’augmentation du nombre de visiteurs, 34 500 cette année (+1400), est probablement significative d’un secteur où la demande pour des superyachts, nouveaux ou d’occasion, est restée forte en dépit de l’instabilité des marchés et des affaires internationales. Plusieurs raisons expliquaient la saison estivale du charter cette année et la demande pour des unités d’occasion : les ventes se sont bien portées, le marché de la location a été exceptionnel – expliquant d’ailleurs le nombre de yachts, moindre que les années précédentes, ancrés au large du port. Mais aussi les conséquences d’un Euro plus faible, des sanctions russes, de la baisse du prix du pétrole, d’une saison du charter plus longue, ou possiblement l’actuel intérêt des armateurs pour investir dans la location de leur superyacht plutôt que dans leur vente. Toutefois, notons que la disparition de plusieurs grands chantiers navals l’an passé souligne un marché des nouvelles constructions plus difficile aujourd’hui, même si les principaux constructeurs d’Europe du nord continuent d’enregistrer de belles commandes.

La forte augmentation des projets de réaménagements de yachts pour cet hiver est également intéressante à souligner, pas seulement en Europe mais aussi aux Etats-Unis. Une situation en grande partie déclenchée, certainement au sein de l’Europe, par la réévaluation de l’Euro et de la lire turque, mais aussi par le retour significatif du marché de la location pour la plupart des propriétaires décidés à proposer une meilleure offre l’année prochaine.

Quelle qu’en soit la raison, les propriétaires de yachts et l’élite des professionnels du marché étaient bien présents – et en nombre - sur les quais. Avec une participation record de 582 exposants et partenaires, le salon grouillait d’activités alors que les avis divergeaient sous les nouvelles tentes d’exposition du Quai Antoine 1er. Beaucoup de ces stands y étaient relocalisés en raison des travaux de réaménagement du port planifiés sur plusieurs années. Malgré les contraintes liées à la construction d’un nouveau parking souterrain et à la redistribution inévitable des zones d’exposition, les organisateurs avaient mis en place les solutions nécessaires pour augmenter le nombre de visiteurs dans cette nouvelle zone :

- Un nouveau Monte Carlo Tender Show,
- Un Water Toys Show,
- Un pop-up bar,
- Une terrasse à café à la Jetée Lucciana qui servait gratuitement toute la journée,
- Des voiturettes de golf pour transporter les visiteurs entre le Quai Antoine 1er et le Parvis Piscine,
- Des liaisons en navettes maritimes à travers tout le port,
- Des emplacements à flot au Quai Rainier III qui permettront d’accueillir quatre très grandes unités ou trois superyachts de 120m, anticipant les futures demandes d’exposition.

Des solutions globalement efficaces, et malgré les quelques critiques d’une fréquentation plus faible sur cette zone, tous étaient satisfaits de la belle qualité des visiteurs sur les stands, rapportant ainsi un bilan positif des relations commerciales établies. Pour l’an prochain, l’objectif des organisateurs du MYS sera d’améliorer la zone.

 

image 1 post show

 

Le mardi, veille du MYS, 700 invités étaient présents à la soirée d’inauguration du salon à la Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo, où se tenait la 2ème cérémonie des récompenses du MYS.

Cinq superyachts exposés au MYS ont été distingués :

- Le Prix Monaco (Monaco Award) : lauréat - Taransay du chantier Rossinavi,
- Le Prix MYS/RINA Award (MYS/RINA Award) : lauréat - Madame Kate du chantier Amels,
- Le Prix MYS du Design extérieur (The MYS Exterior Design Award) : lauréat - Ester III du chantier Lürssen,
- Le Prix MYS du Design d’intérieur (The MYS Interior Design Award) : lauréat - Madame Kate du chantier Amels,
- Le meilleur nouveau yacht du MYS 2015 (The Finest new yacht of the 2015 MYS Award) : lauréat - Silverfast du chantier Silver Yachts.

Les différentes retombées autour du MYS ont été exceptionnelles, les restaurants proposaient des prestations de haut niveau et les hôtels affichaient déjà complets des semaines avant le salon. Plus de 400 journalistes étaient accrédités, avec davantage de grands médias hors yachting comme notamment CNN, Bloomberg, CNBC ou la BBC venus couvrir l’évènement. Signe révélateur d’un marché du yachting de luxe qui n’est plus le privilège d’une clientèle identifiée mais dont l’offre est désormais proposée plus largement aux fortunes du monde entier. Cette médiatisation plus large n’est que bénéfique pour commercialiser ce marché unique du yachting auprès de nouveaux clients potentiels.

Pour sa deuxième année et avec une offre complète de prestations, le lounge officiel du MYS réservé aux capitaines et équipages (MYS Captain & Crew Lounge) a rencontré un franc succès partagé communément par les sponsors, les capitaines et les membres d’équipage. Un lieu qui est déjà – et le sera certainement en 2016 – le lounge préféré des équipages au MYS.

Si la critique est recevable quel que soit l’événement, les organisateurs du MYS ont conscience que les changements opérés cette année n’ont pu satisfaire chacun des participants ; et ce, malgré les premiers retours positifs des exposants qui ont reçu beaucoup de demandes sur leurs stands. Il est certain que l’intensité des contacts établis sur les stands, dans les restaurants, aux soirées et autres événements n’est pas quantifiable mais en elle-même, cette capacité à rassembler autant de professionnels de l’industrie dans un même lieu si spécifique au même moment doit être à la hauteur de l’investissement de chaque participant au salon. Le MYS reste, sans conteste et comme nulle part ailleurs au monde, l’un des principaux fédérateurs de toute la communauté du yachting, B2B et B2C ; car participer au MYS c’est également faire partie d’une industrie qui n’a pas son pareil.

 

Publié le 14 octobre 2015

 

img rss superyachtnews